Betty, de Rennes à Cali.

« Je suis à Cali pour 6 mois dans le cadre d’un échange universitaire avec mon école de commerce. Le rythme scolaire ici est très différent de ce que j’ai pu connaître en France, le principe « d’apprentissage actif » de l’Université demande beaucoup de travail personnel. Les élèves préparent le cours avant de s’y rendre, lisent et s’exercent sur le sujet abordé. Le cours en lui même est fait pour échanger ensemble sur le sujet traité. L’interaction orale c’est finalement 90% du cours.
Cali était mon premier choix de destination pour ce semestre à l’étranger, et je ne me suis pas trompée, en à peine un mois je suis déjà tombée amoureuse de cette ville et de ce pays, je n’imagine même pas ce que cela sera dans 5 mois au moment de partir, sûrement un déchirement. Alors je profite à fond de la chance que j’ai d’être ici et toutes les deux semaines j’essaye de partir à la découverte de la Colombie, de son incroyable biodiversité, avec d’autres amis internationaux. La culture colombienne est très spontanée, les gens partagent beaucoup entre eux, il y a comme une atmosphère très chaleureuse en permanence, et cette simplicité me plaît énormément.
Cali étant la capitale mondiale de la Salsa, je ne pouvais que m’y essayer ! Ici la musique, le bruit, sont des constantes, Cali ne s’arrête jamais de tourner, les gens sont d’origines et de couleurs différentes, et c’est cette richesse culturelle, cette effervescence sud-américaine que je veux vivre jusqu’au bout. En voulant découvrir un maximum, mon espagnol s’améliore rapidement, j’apprends aussi la Salsa et la Capoeira. Dans une dynamique d’échange culturel, j’ai cuisiné plusieurs fois des crêpes à des Colombiens et on m’en a redemandé à chaque fois ! »

➤ Sa bonne adresse à Cali : le Parque Artesanal Loma de la Cruz​, situé sur une butte, avec plein d’artisans qui vendent des produits faits main et une superbe vue sur Cali. À apprécier avec un bon jugo en main !