Elisa, de Saint-Brieuc à Santiago​.

« Je suis arrivée au Chili il y a 3 mois. J’ai commencé par voyager au Nord du pays pour le découvrir, puis je suis venue m’installer à Santiago. Mon copain est d’origine Chilienne, c’est une culture dont il est proche mais au cœur de laquelle il n’a jamais vécu.
Notre décision de partir au Chili s’est faite par un enchaînement de circonstances. Après avoir travaillé 4 ans à Paris, l’envie de voir autre chose commençait à nous trotter dans la tête. Fin 2015, le PVT Chili est entré en vigueur (le permis vacances-travail, qui permet aux moins de 30 ans d’obtenir un visa d’un an), ce qui facilitait vraiment notre démarche.
Début 2016 nous sommes venus au Chili pour des vacances de 3 semaines, l’occasion pour moi de faire un repérage, de voir si j’avais un bon feeling avec le pays. Et ça a été le cas!
Puis en juillet 2016 j’ai été licenciée économique et ça a été le déclencheur. On s’est dit « c’est maintenant ou jamais ».
Nous sommes installés à Santiago depuis 1 mois et demi maintenant, je donne des cours particuliers de Français. Cela marche plutôt bien, j’ai trouvé 8 élèves en très peu de temps. C’est ma tout première expérience dans ce domaine, avant je travaillais dans le milieu associatif. C’est un nouveau challenge très enrichissant, mes élèves, âgés de 8 à 40 ans ont tous les niveaux ! Il faut trouver la meilleure manière d’enseigner à chacun ! »

➤ Sa bonne adresse à Santiago : Cafeteria El Marroqui​, un restaurant marocain sur Providencia ! Les restaurants marocains sont assez rares au Chili et celui-ci est tenu par un franco-marocain super sympa !