Jean-Marie et Alexis, de Rennes​ à Cuzco​.

« Je suis venu vivre au Pérou en 2015, dans un premier temps à Lima, puis a Cuszo depuis Septembre dernier. Je travaille pour une agence de voyage qui organise des séjours sur mesure au Pérou pour les touristes francophones.
C’est à 18 ans que j’ai fait mon premier voyage en Amérique Latine, le début d’une longue série. En 10 ans, j’ai pas mal exploré cette région du monde. Après mon BTS en commerce international, j’ai vécu 2 ans en Guyane, ma sœur s’y est installée et j’y étais resté sur un coup de tête après des vacances, je n’ai jamais pris mon vol retour pour la France.
Ces voyages m’ont révélé le pouvoir des langues. Je n’étais pas du tout bon en langue au lycée. Au milieu de tous mes voyages, je suis rentré faire une Licence Langues Étrangères Appliquées à la fac à Rennes. Aujourd’hui je parle Espagnol, Portugais, Anglais sous la torture et j’ai quelques notions de Taki Taki (Sranan tongo, dialecte de la Guyane et du Suriname).
J’essaye aussi d’apprendre le Quechua qui est une des langue traditionnelle péruvienne. Selon les régions du Pérou, le Quechua varie légèrement, un peu comme le Breton chez nous. Il est très intéressant de comprendre cette langue encore très parlée au Pérou car beaucoup de choses prennent alors du sens. À Cuzco par exemple, beaucoup de nom de rues sont en Quechua. Après avoir étudié un peu avec un livre , je pratique en traduisant les noms des rues.
Ma copine Alexis est, elle, originaire de Lima. Elle a appris le Français en prenant un an de cours a l’Alliance Française, elle adore notre langue qu’elle continue d’apprendre chaque jour avec cette envie folle de progresser. »

➤ Leurs bonnes adresses à Cuzco :
« Si vous aimez le thé et la tarte au citron, rendez-vous à L’ Atelier Café-Concept​ dans le quartier San Blas. Si vous cherchez plutôt un Ceviche (plat péruvien à base de poisson), je vous recommande d’aller chez Olas Bravas – Cevichería Seafood​. Pour une bonne bière je conseillerais Nuevo Mundo Cervecería​. Pour de bons desserts ou des petits sandwichs, foncez chez Pantástico​.
Et pour une petite balade hors des sentiers battus dirigez-vous vers « El balcon del diablo » également appelé « Parque del Agua ». En fait, n’étant pas touristique, ce lieu situé un peu après Saqsaywaman n’a pas de nom officiel. »