Pierre, de Plouguernével​ à Santiago​.

« Après 10 années passées à travailler dans le monde de l’audiovisuel à Paris, j’ai décidé de partir vivre en Amérique du Sud. Cette région du monde m’intéressait particulièrement car ma femme est Argentine et elle avait à coeur de me faire découvrir sa culture. J’avais 30 ans à l’époque, le Chili était l’un des pays les plus stables économiquement et politiquement dans la région : notre choix s’est donc porté sur Santiago, la capitale.
À mon arrivée, j’ai commencé à chercher du travail. Ne trouvant rien dans mon domaine j’ai élargi mes recherches et j’ai très vite décroché un poste de serveur dans un restaurant Français. Fort de mon caractère et de mes aptitudes, après seulement une semaine de travail, le propriétaire du restaurant m’en a confié la gérance.
Puis les rencontres faites ici au Chili ont façonné la suite de mon parcours. Mes amis français du Chili sont comme ma famille. Avec eux je me suis lancé dans différents business car au Chili il est facile de lancer une affaire ! J’ai tenu un premier restaurant puis deux, puis trois et j’ai repris une entreprise pharmaceutique en faillite…
Mais durant les 11 années passées ici, il m’a manqué quelque chose : la Bretagne. J’ai essayé de la faire venir à moi parfois, le Bagad de Lann Bihoue est même venu jouer un jour sur la terrasse de mon premier restaurant ! C’est mon pays, j’aime ma terre natale et je veux participer à son développement. C’est pourquoi dans quelques semaines je rentre. Je rentre chez moi, à Perros-Guirec, m’y installer avec ma femme et mes enfants et relever les beaux défis qui nous y attendent ! »

➤ Sa bonne adresse à Santiago : Le Bistrot​, un très bel endroit tenu par Gaëtan, un autre Breton de Santiago !