Youenn, de Brest à Kuala Lumpur.

« Après mes études je suis parti en Angleterre. J’ai travaillé dans un premier temps à Manchester puis à Londres. Je misais vraiment sur Londres pour trouver un bon job, à la hauteur de mes études voire au dessus. Je logeais en auberge de jeunesse et chaque jour j’enfilais mon costard pour aller passer des entretiens. J’ai rencontré beaucoup de jeunes diplômés français Bac +5 qui comme moi cherchaient un emploi. Beaucoup d’entre eux acceptaient souvent des offres en dessous de leurs qualifications, moi j’ai décidé de faire le contraire : j’ai postulé pour des offres Bac+5 alors que je n’avais qu’un Bac+3. Et ma persévérance a payé.
J’ai intégré une entreprise en tant que commercial puis j’ai évolué au sein de celle-ci. Je travaille toujours pour la même entreprise aujourd’hui à Kuala Lumpur sur un poste logistique. Je suis ici depuis 2 ans et avant ça je suis aussi passé par la France et l’Australie. J’ai participé à l’ouverture des bureaux de Kuala Lumpur, c’est une belle aventure.
La Bretagne me manque ici tout de même, j’essaie de rentrer chaque année au moins un mois en France, souvent l’été ! Cette année je serais à Brest au moment du festival Astropolis : timing parfait ! Mais j’imagine que si je devais rentrer vivre en France aujourd’hui j’aurais du mal au début. En Malaisie j’ai un train de vie que je ne pourrais pas avoir en France : j’habite un grand appartement, j’ai une piscine dans ma résidence, je me déplace en taxi, je peux partir très facilement en weekend dans des lieux paradisiaques et pour presque rien. Kuala Lumpur est une plaque tournante pour les compagnies aériennes alors j’en profite ! »

➤ Sa bonnes adresse à Kuala Lumpur : « l’Elysium Bar+Terrace​, c’est un bar avec terrasse qui ouvre jusqu’a 7h du matin le week-end où il y a de la bonne musique electro (rare en en Asie) ! »